Solitudine

Solitudine

Selon les définitions des dictionnaires, la solitude est la « situation de quelqu’un qui se trouve sans compagnie, séparé momentanément ou durablement de ses semblables ». C’est, somme toute, ce que nous avons traversé ces dernières semaines, avec le Confinement. Certains ont vécu cette solitude mieux que d’autres. Certains en ont profité pour faire une grande introspection, là où d’autres se sont submergés d’activités diverses pour éviter d’affronter leur état. D’autres encore sont parents. Et ceux-là savent que la solitude est quasi impossible en fonction de l’âge du rejeton …

Qu’avions nous à regarder de si près pour que l’Humanité presqu’ entière soit soumise à la solitude ? Et comme pour pousser un peu plus, Pluton rétrograde jusqu’au 24 octobre et nous venons de passer une Pleine Lune en Scorpion. Nous sommes en plein dans l’énergie de l’Hermite, neuvième arcane du Tarot de Marseille

Ce vieil homme solitaire tend sa torche pour illuminer notre passé, nos rapports avec nos parents et nos relations. Il vient interroger notre lien à notre sexualité, à nos acquisitions. C’est l’ancêtre du thérapeute holistique. Il est l’expert en terme d’introspection. Rien n’échappe à son regard.
Mal aspecté, l’Hermite va nous renvoyer à une solitude mal vécue, à l’alcoolisme.
C’est aussi l’Hermite qui nous accompagne en nous laissant grandir progressivement. Il est la Sagesse qui nous fait visiter nos Ombres en toute sécurité, avant le grand changement annoncé par la Roue de Fortune.

Visiter nos Ombres

Il est là tout l’intérêt de la solitude. Apprendre à se connaître en profondeur. Plonger le plus loin possible en soi. Se regarder sous toutes les facettes, avec la même curiosité et la même fébrilité que la première fois où tu places un miroir entre tes cuisses. On va explorer les zones inconnues. C’est le moment idéal pour s’arrêter sur ce trait de caractère. C’est le moment d’interroger ces réactions vives et douloureuses. C’est le moment de regarder cette blessure avec bienveillance. J’affirme sans ambages que quiconque fuit la solitude ne peut pas s’aimer en vérité. On ne peut pas grandir toujours en fonction et sous le regard des autres.
On a beaucoup travaillé en début d’année sur nos relations et les dépendances affectives que nous entretenons. La rétrogradation de Vénus qui s’engage cette semaine nous donnera encore un coup de pouce, pour que nous soyons des adultes réellement libres.

Est-on réellement seuls ?

Je ne vais pas te parler des habitants des autres galaxies : je ne me suis jamais penchée sur la question. Pourtant, mon expérience de la solitude m’enseigne que nous ne sommes pas réellement seuls. Et je ne te parle pas des voix dans ma tête. En tout cas pas vraiment.

La présence angélique

Tu le sais, je suis de culture judéo-chrétienne. Les anges font partie de ma vie spirituelle. Peut-être un jour, lors d’un live Facebook, je te raconterai mes expériences avec eux. Tu te doutes que ça rigole bien. Pour l’heure, je te partage simplement quelques citations que je médite quand je me sens seule. Ou quand je veux les pousser à se manifester.

Car mon ange est avec vous, c’est lui qui prendra soin de vos vies.

Baruch 6:6

Il campe, l’ange de YHWH,autour de ses fidèles, il les dégage.

Psaumes 34:8

Aucun mal ne t’atteindra, aucune plaie n’approchera de ta tente.
Car il ordonnera à ses anges de te garder dans toutes tes voies.
Ils te porteront dans leurs mains, de peur que ton pied ne heurte contre une pierre.

Psaumes 91 : 10-12

Et mon préféré :

Voici que je vais envoyer un ange devant toi, pour qu’il veille sur toi en chemin et te mène au lieu que je t’ai fixé. Révère-le et écoute sa voix, ne lui sois pas rebelle, il ne pardonnerait pas vos transgressions car mon Nom est en lui.

Exode 23:23

Il campe, il est devant toi, il veille, il prend soin. Il est avec toi. J’ai expérimenté la rébellion pendant 5 ans. Et la première chose qui m’a été ordonnée a été de d’implorer le pardon de mon gardien. C’est seulement dans la solitude et le silence que tu peux apprendre à connaître sa voix. Je me méfie de ces médiums qui « canalisent » à tout va n’importe quelle entité prétendument angélique. Je mets en garde contre les chaînes qui t’encouragent à inviter les Archanges chez toi. Je me souviens de cette médium qui se faisait une fierté de canaliser un ange, au motif qu’il avait une si belle énergie. Peu importe le contenu du message, elle le révérait. Elle ne s’est jamais demandé qui était-il. Il s’agissait de Samaël, chef de la Rébellion. Plus célèbre sous le nom de Lucifer …
La solitude est faite pour cela : se taire et étudier. Et même se laisser enseigner. Apprendre à discerner au lieu de se gargariser de pseudos dons spirituels. Tous les canaux ne sont pas propres. Il y a aussi des égouts …

L’expérience Flamme Jumelle

A quoi bon en parler, vu qu’on n’est pas tous flammes jumelles ? Ben ça te fera de la culture générale, voilà. Râle pas, c’est pas bon pour ton teint.
Les Flammes jumelles sont ce lien d’incarnation assez particulier. Une essence en plusieurs corps, et probablement dans plusieurs espaces-temps. Une histoire karmique de poursuite mutuelle d’une forme de complétude : unir définitivement les essences masculines et féminines et les soumettre à D.ieu. En gros … revenir à l’Eden. Autant te dire que ce n’est pas une sinécure … Après le moment presque magique de la reconnaissance, elles expérimentent la séparation. La séparation émotionnelle avec l’autre (et parfois avec une grande part de son entourage …). La séparation avec ce qui n’est plus nécessaire d’être protégé par l’Ego. Et elle découvre au fil d’un long temps de désert que s’il y a une séparation qui est vraiment illusoire, c’est celle avec D.ieu. Ces gens-là aiment bien l’appeler « la Source », mais je n’ai pas trop le temps avec les pseudonymes.
L’enseignement des Flammes Jumelles est intéressant dans le sens où elles subissent le silence, la non-communication, le rejet ou l’abandon et une solitude forcée. Si toi tu rencontres éventuellement une ou plusieurs de ces situations dans ta vie, les Flammes jumelles t’offrent le combo de tout ce qu’il y a de plus difficile à vivre et sur une période parfois bien longue. Mais qu’il est jouissif ce moment si particulier où tu entends ton Père te dire que personne ne te rejette ni ne t’abandonne. Certainement pas Lui. Mais qu’Il t’a donné une mission d’amour universel que dans ta grande connerie, tu as acceptée. Oui parce qu’à un moment donné, quand la douleur de la solitude devient insupportable, tu te sens comme un ange déchu. Privé de tout et surtout de raison de vivre. Tu vois tu râlais, mais on a tellement d’enseignements à transmettre … Enfin les autres. Parce que je n’aime pas tant que ça en parler, sauf entre nous. « Entre nous » : parce que nos expériences sont similaires et se produisent dans un même laps de temps, que même si tu n’es plus en communication avec ta paire, tu peux toujours compter sur quelqu’un d’autre de sa polarité pour te dire comment est vécue l’expérience, jusqu’à ce que votre communication extra-sensorielle s’affine et s’installe.
Nous ne sommes pas fous …

Si tu n’as pas lutté de façon acharnée contre la solitude, tu ne peux en ressortir que neuf et régénéré. Faire cette expérience te fortifie et te rends ta puissance. Tu vas à la rencontre de terres inexplorées, tant dans ta psyché que dans ton corps. Bien sûr ton corps : hé ho !!! n’oublie pas de mettre les doigts. Ce n’est pas à autrui de deviner ce qui te réjouit. Tu es le GPS de ses gestes.
La solitude permet aussi, par le changement de vibration qu’elle entraîne, d’épurer son cercle relationnel. Tu pourrais ressentir un temps de chaos car même tes familiers pourraient ne plus te reconnaître. Toi-même, déjà lors de ce confinement, tu as pris la décision de ne plus fréquenter certaines personnes. Cela peut être encore plus subtil et inconscient de ta part.
La solitude amorce le changement. C’est faire l’expérience de soi qui enclenche la Roue de la Fortune et t’entraîne vers plus de maîtrise de toi et une plus grande créativité (oui, je trouve que la Force en Arcane XI, c’est bien plus logique que la Justice. #TeamRiderWaite)

Cet article a 2 commentaires

  1. Madame de

    Merci pour cet enseignement. Ô combien j’aime ma solitude. La plupart du temps… Ô combien j’ai tout de même hâte de revoir certaines personnes.

    1. C’est bien là toute la différence entre être seul.e et être solitaire …

Laisser un commentaire